L'Association des propriétaires
de Santa Fe
Historique et buts de l'association

Qui fait partie de l'association et pourquoi une cotisation annuelle

Nouvelles de l'Association

Historique et buts de l'association

L'Association des propriétaires de Santa Fe (APSF) a pris naissance dans l'année qui a suivi l'achat de plusieurs lots de terre nés de la division d'une grande ferme nommée Hacienda Santa Fe. C'est au Québec en 1997, d'où provenait la majorité des acheteurs que l'association a commencé à prendre forme. Elle a été enregistrée auprès de l'Inspecteur général des institutions financières du Québec, en 1998, et on peut consulter le document notarié des lettres patentes en cliquant sur le sujet :
Lettres patentes de l'Association des propriétaires de Santa FE

L'association possède un conseil d'administration dont les membres sont nommés et/ou les mandats sont renouvelés, lors de l'assemblée générale qui se tient chaque année et à laquelle sont convoqués tous les propriétaires de lots de Santa Fe, dont nous avons les coordonnées. Elle se tient toujours à l'automne avant la saison des voyages. Vous pouvez vous informer, si nous ne revecez pas d'invitation.

Cette association demeure une collectivité d'individus et elle n'intervient aucunement à l'intérieur d'une propriété à moins d'une demande expresse du propriétaire du lot. Retenons que cette association a été créée à des fins purement sociales et non lucratives pour :

      1- défendre et promouvoir les intérêts communs des membres de la corporation,
      2- représenter les membres auprès des autres propriétaires de l'Hacienda et des autorités locales,
      3- sensibiliser les membres à leurs droits, obligations et responsabilités.

De plus, à des fins de protection de son territoire, le Costa Rica possède une loi qui interdit de couper des arbres. Or, les arbres poussent vite et le chemin principal est rapidement envahi. Si nous ne l'entretenons pas, cette ferme retournera rapidement en forêt. Il est alors impératif de maintenir les bordures libre de végétation, ce qui nécessite un entretien annuel pour chacun des propritaires individuellement.

Et encore! les piquets des clôtures se détériorent aussi, soit par la végétation, les saisons des pluies et le fort soleil en saison sèche. Nous n'avons pas le choix de payer pour partager les frais de clôturage si nous voulons demeurer propriétaires officiels de nos lots... Au Costa Rica, un lot non clôturé n'appartient à personne!

revenir au début

Qui fait partie de l'association et pourquoi une cotisation annuelle

Comme vous le voyez, posséder un lot dans le sud occasionne des frais dont chaque propriétaire doit partager les coûts. C'est pourquoi, toutes les personnes qui font l'achat d'un terrain dans l'hacienda de Santa Fe font obligatoirement partie de l'Association des propriétaire de Santa Fe (APSF).

L'association a d'abord suggéré une cotisation volontaire des membres. Mais, étant donné l'insuffisance des réponses, et afin de maintenir une santé financière efficace, il a été adopté, lors de l'assemblée général du 13 novembre 2004, une résolution visant à rendre obligatoire le paiement d'une cotisation annuelle. Donc, en vertu des règlements de l'APSF, tous les membres sont tenus de verser une cotisation annuelle de 50,00$ par lot (ou terrain), et par lots subdivisés lorsqu'ils sont cadastrés.

Il est donc très important, pour la survie de nos propriétés, que tous les membres versent leur cotisation respective afin de s'assurer que les travaux mentionnés soient exécutés.

revenir au début

Nouvelles de l'Association

À chaque année, préférablement à l'automne après la saison des pluies, le président de l'APF fait débroussailler toute la bordure du chemin de la ferme, soit presque dix (10) kilomètres en tout. En 2013, le débrousaillage nous coutait environ 450$ canadiens. Cette même année, et après plusieurs demandes, un propriétaire voisin nous a réclamé pas moins de 1100,00$ can pour partager les frais de clôturage. Nous n'avions pas le choix de payer.

En 2014, nous avons donné environ 1300,00$ can pour un pont que traversent régulièrement les propriétaires de l'Hacienda, la voie la plus courte et la voie la plus rapide. Hélas, ce pont fut emporté par l'ouraga Otto en 2016. Heureusement, après tous les dégats causés par cet ouragan, le gouvernement a subventionné la ville de Bagaces afin de faire construire des ponts (3) qui tiennent pour les prochains ouragans. Y incluant celui pour lequel nous avions payé.

En 2016, des fonds ont été alloués (400,00$ can) pour vérifier l'état du puits et du réservoir de l'eau potable situé sur le lot 35. Des travaux nous ont démontré que le puits offre toujours une bonne quantité d'eau et une bonne pression. Mais, les travaux se sont arrêtés par la suite, car le Ministère responsable de l'approvisionnement en eau potable juge que ce puits ne répond pas aux nouveaux critères de sécurité quant à la qualité de l'eau (40 mètres de tout obstacle tels que route, lots voisins et drainage sanitaire).

En 2016, le coût du débrousaillage était de 758,00$ can. La valeur du dollar canadien ayant baissé (par rapport au dollar américain), les travaux nous reviennent plus chers. À l'automne 2017, la route fut refaite en entier par les employés de l'ICE.

Pendant la saison 2017-2018, trois ponts ont été réparés ou reconstruits. Deux ponts passent par le chemin de San Bernardo et un autre par la voie la plus courte, i.e. par Santa Fe. On a enfin un beau et solide pont pour la route de Santa Fe, mais le chemin est cahoteux. Tout comme le chemin qui passe par Pozo Azul (passable mais pas confortable). Présentement, le meilleur chemin est celui qui passe par San Bernardo. La route est toute neuve du village de Santa Fe jusqu'à la route asphaltée qui mène à Fortuna. Voir des photos que nous a envoyées Walter Kopecny.

Page d'accueil

Copyright 2001-2018 © haciendasantafe.com
Tous droits réservés